Raids en solitaire

LES RAIDS EN SOLITAIRE :
Lionel réalise, année après année, à partir de 1988 jusqu’en 1993, un tour d’Europe pays par pays. Angleterre, Écosse, Irlande et pays de Galles, Belgique, Hollande, Danemark, Suède, Allemagne, Espagne et Portugal…

1988 : Caen – Istanbul (4 900 Km en 29 jours)
France – Italie – Yougoslavie – Grèce – Turquie

1989 : Denver – Los Angeles (4 400 Km en 26 jours)
Colorado – Nouveau Mexique – Arizona – Nevada – Californie
« Je réalise mon rêve car je suis fan de la musique des sixties ! »

1990 : Australie, Perth – Sydney (5 100 Km en 26 jours)
Adélaïde – Melbourne – Cambera – Sydney
« Je roule sur la plus longue ligne droite du monde, 380 kilomtres sans un virage, et traverse 3 000 kilomètres de désert.»

1991 : Caen – Rouen – Moscou (3 900 Km en 19 jours)
France – Belgique – Pays-Bas – Allemagne – Pologne – Lituanie – Estonie

1993 : La Cordillère des Andes – «  La Grande Dame des Andes  » (4 400 Km, dont 30 cols gravis entre 3 000 et 4500 m d’altitude en 25 jours sur des pistes caillouteuses)
La Paz – Ushuaia (7 000 Km)
Bolivie – Chili – Argentine
Abandon après 4 400 Km en Argentine, alors qu’il restait 2 500 Km à parcourir avant d’arriver à Ushuaia. Lionel n’a pas respecté la Grande Dame des Andes… :

« Malgré les avertissements répétés de Didier Polin, médecin du sport, j’avais trop de masse musculaire, j’étais encore obnubilé par la reconstruction sculpturale de mon corps, et j’en ai oublié les fondamentaux : davantage de masse musculaire, plus de poids demandent un apport d’oxygène plus important. Seulement, à plus de 3.000 mètres d’altitude, cela ne pardonne pas, avec la raréfaction de l’air. Résultat : épuisé… La nature demande de la respecter et quand on ne le fait pas, elle te renvoie sans préavis dans tes chers pâturages normands ! J’ai retenu la leçon, Ma Grande Dame des Andes… »